11 février 2019

#AUDIENCEPOURTOUS

Et ton podcast, il fonctionne bien ?

–      Oui oui pas mal, et le tien ?

–      Oui franchement ca va…

–      Bon ba chouette alors

–      Ouais super !

En France, on ne parle ni de salaire, ni de sexe, ni d’audience podcasts.

Le chômage est au plus haut, les débats « genrés » pullulent et la monétisation des podcasts est un flou sismique. Alors, je m’interroge.

Moi : Pourquoi les podcasteurs ne communiquent pas sur leurs audiences ?

Moi-même : Parce que les metrics d’audience sont arrivés il y a peu.

Moi : Pourquoi les podcasteurs ne communiquent pas sur leurs audiences maintenant qu’ils ont des metrics ?

Moi-même : Parce que les habitudes des podcasts originaux et indépendants c’est de NE PAS révéler leur nombre d’écoutes.

Moi : Mais si on n’a pas d’audience, on ne peut pas monétiser ?!

Moi-même : Tout à fait.

Moi : Alors comment on sait qui sont les auditeurs des podcasts ? C’est important pour les annonceurs !

Moi-même : On ne sait pas. On ne connait pas leur âge ni leur sexe, ni leur CSP. Enfin, si, il y a des logiciels, payants, qui donnent ces données.

Moi: Ah donc réservé à des Happy Fews. Pourquoi les chaines de télé publient leur nombre de téléspectateurs ? Les chaines de radio, leur nombre d’auditeurs et que le nombre de vues est visible sur les chaines youtube ?

Moi-même : Parce qu’on a les données. Mais Mediamétrie vient de le lancer le programme « Global Audio » justement. Ils vont interroger 4000 internautes sur leurs habitudes audio incluant le podcast.

Moi : Top ! On aura donc de l’info sur les audiences des 15 ans et plus mais… qui a autorité pour faire un classement avec les meilleurs podcasts de France comme pour la radio si les chiffres ne sont pas communiqués publiquement ?

Moi-même : Peut-être les petits acteurs indépendants comme Podtrac qui le fait déjà (avec ceux qui communiquent sur les audiences seulement) ou Podcasteo ?

Moi: Ou alors des hébergeurs de podcasts qui ont accès aux infos comme Pippa ou Ausha ?

Moi-même  : Ou alors les plateformes de diffusion comme Itunes, Spotify, Deezer, Soundcloud, Eeko, Tootak, et bientôt Magellan ou Sybel.

Moi:: Ah non, les 2 derniers il faudra payer un abonnement donc c’est biaisé.

Moi-même  : Mais si on doit payer pour écouter du contenu, ce sera encore différent. La télé et la radio c’est bien gratuit ?

Moi :: Oui et non.

Moi-même : et donc ?

Moi: Ba donc je propose que déjà, on lance un mouvement : #AUDIENCEPOURTOUS ou #BALANCETONAUDIENCE. Tu préfères lequel ?

Moi-même  : #AUDIENCEPOURTOUS – #BALANCETONAUDIENCE ca fait un peu hater alors que c’est une démarche positive.

Moi:: Bien vu. Et comment on sait que les gens ne vont pas mentir ?

Moi-même  : On ne sait pas. Mais on estime que ceux qui font un post avec un screenshot de leur chiffre, ils ne mentent pas.

Moi:: Cool. Et on fait comment pour lancer le truc ? Parce que je ne suis pas encore bien installée dans le monde des podcasts.

Moi-même  : Déjà tu publies l’article sur tes réseaux, et on espère que quelqu’un le partagera pour que ça devienne viral.

Moi:: OK

Moi-même  : Ah mais j’ai oublié le plus important !

Moi: Quoi ?

Moi-même  :

 

Article écrit par Pénélope Boeuf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top