S’abonner
[mc4wp_form id="21"]

LA CLÉ POUR FAIRE UN PODCAST QUE TOUT LE MONDE ÉCOUTE !

Le titre sur lequel vous venez de cliquer en pensant devenir le roi du podcast en lisant ces quelques lignes n’a littéralement aucun sens.
Vous aurez beau faire le meilleur gâteau au chocolat coulant du monde, il y en a toujours qui préféreront le moelleux, le très chocolaté ou le très cuit.
Il n’y a pas de recette miracle pour faire le meilleur podcast du monde (ça se saurait) en revanche, il y a 2 façons de faire sa petite cuisine:

La recette Bonne maman

 
La jeune fille au pot.

On applique à la lettre les best practices qu’on peut lire un peu partout. (On tape : “comment faire un podcast ?”dans google et on trouve des articles, des vidéos et même des podcasts pour s’initier #les coulisses du podcast). Avec ça, on est certain de ne pas se ramasser complètement la tête la première et on aura un podcast OK.
Mais souhaite t’on avoir un podcast OK ? On peut. (On y viendra).

La recette du Chef

 
Le passionné.

On suit à la lettre une recette classique et on y ajoute nos ingrédients secrets.

Cette dernière phrase signifie qu’un podcast ne sera jamais le même que celui d’un autre, surtout si vos ingrédients viennent de votre jardin personnel.

Pour réussir au mieux la recette Bonne maman ou celle du chef, il faut de toute les façons débloquer 7 serrures avec les clés que je vais vous donner.

 
Derrière se cache une autre serrure.

Serrure N°1 : DEFINIR SON INTENTION

 

Pour quoi, je fais un podcast ?
1.
 Je le fais pour m’essayer à l’exercice, en side de mon activité principale pour ajouter une corde à mon arc mais je n’ai pas le temps d’y consacrer plus de 2h par semaine.

=>Recette Bonne maman

2. Mon entreprise m’a mandaté.e pour faire le podcast de notre marque employeur.
=> Recette Bonne Maman

3. J’ai envie de prendre la parole, de faire passer un message qui soit entendu par le plus grand nombre.
=> Recette du Chef

4. J’ai toujours eu envie de créer et j’ai envie de me lancer dans le business du podcast (audacieux!)
=> Recette du Chef

Si vous êtes 1 ou 2, vous pouvez ne plus lire la suite.
Si vous êtes 3 ou 4, trouvez vite un nouveau trousseau de clés, parce qu’il va y avoir quelques clés à garder dans sa poche !

Serrure N°2: NE PAS ECOUTER DES MILLIERS DE PODCASTS

 

Etonnamment, je ne recommande pas d’aller écouter tous les podcasts de la toile pour essayer de s’inspirer, de copier les bonnes idées des uns et d’éviter les faux pas des autres. A coup sur, ce que vous avez trouvé bien chez l’autre ne fonctionnera pas avec vous et inversement.
Oui, il faut connaitre l’éco système, être au courant de ce qui se fait, et savoir si vous êtes le premier à vouloir vous lancer dans un podcast Interview…
Non, ça ne sert strictement à rien pour la réussite de votre podcast de prendre des notes sur ce qui est bien fait ou mal fait.
Si vous faites ça, vous allez à 100% perdre en authenticité.
Or…

Serrure N°3 : ETRE AUTHENTIQUE

 

Là aussi… Etre authentique veut littéralement dire que vous êtes l’auteur de votre podcast. Certes.
Mais aussi qu’en tant qu’auteur, vous vous devez de mettre vos tripes au micro, dans votre identité sonore, dans votre visuel de vignette et dans le message que vous souhaitez faire passer..
Def. Mettre ses tripes : Expression qui veut dire que l’on doit faire comme on le sent.
Y a t’il une règle pour avoir une écriture correcte ? On nous apprend à former les lettres, les mots mais chacun de nous avons une écriture propre relative à qui on est (Pattes de mouches, arrondie, grandes tiges…).

Certaines écritures sont belles, d’autres illisibles, d’autres compliquées mais elles ont toutes une personnalité.
Perso, je ne ferais pas confiance à un médecin qui écrit bien et je serais dubitative si une girly écrivait en patte de mouches.
L’auditeur ne pourra qu’apprécier votre style… s’il est assumé.

Serrure N°4 : NE PAS LÉSINER SUR LE MATERIEL

 

Un chef, même s’il a un mini restaurant, fera tout pour vous apporter votre plat dans une assiette jolie, originale ou en cohérence avec son adn.
Tout le monde est d’accord pour dire qu’un bar au sel, haricot vert en fagots servi en restaurant sera bien meilleur que le même bar, livré chez soi dans un bac en polystyrene d’un Deliveroo.
La qualité du son est essentielle.
Oui, il y a 1 ou 2 podcasts qui cartonnent sans pour autant avoir une belle qualité de son.
Non, ce n’est pas un exemple à copier (on a dit qu’on ne copiait pas).

Liste des courses :
enregistreur
 ZOOM;

micro ( ou plus ) qui corresponde au type de contenu (chronique, fiction, interviews… fouillez sur internet les différents références) + Pied de micro + anti pop si micro ne l’intégre pas;
1 disque dur pour transvaser vos enregistrements au fur et à mesure de vos productions pour ne pas voir son ordi planter.

Serrure N°5 : AVOIR LE TEMPS

 

Un podcast, pour qu’il soit écouté par le plus grand nombre doit :
1. Avoir une récurrence dans les épisodes
2. Avoir un rendez-vous avec ses auditeurs à une date et heure bien précise
3. Avoir un contenu propre (montage, virgules sonores, effets)
4. Etre diffusé sur un maximum de plateformes
5. Avoir des épisodes dont le descriptif est détaillé
6. Etre connu du plus grand nombre.

Toutes ces conditions, l’air de rien, demandent beaucoup de temps au quotidien et notamment celle de faire en sorte que son podcast soit connu du plus grand nombre.

Serrure N°6 : PORTER SON PODCAST SUR SA TÊTE

 
Le truc orange à trou n’est pas un podcast mais ça pourrait…

Il n’y pas meilleur ambassadeur de son podcast que celui qui le fait.
Le podasteur déterminé doit :
– Parler de son podcast à au moins 1 personne par jour.
– Envoyer un Communiqué de presse au moins tous les 3 mois pour parler des nouveautés de son contenu.
– Créer une page Instagram pour son podcast et l’alimenter tous les jours. (Oui, oui, tous les jours !) avec du contenu qui n’est pas forcément directement lié à son contenu mais qui rappelle l’univers, la patte et l’identité du podcast.
– Rencontrer des podcasteurs, les suivre, les taguer, aller aux soirées podcasts.
– Penser à son prochain épisode dès que l’autre est terminé.
– Faire connaitre son podcast auprès de toutes les plateformes de diffusion.

Le cerveau d’un podcasteur n’a pas une minute de répit.
Oui le podcasteur a une charge mentale.
Parce qu’en plus de porter son podcast sur sa tête, pour réussir à être visible pas le plus grand nombre, il doit se faire connaitre autrement que par sa propre chaîne de podcast pour multiplier les cibles.

Serrure N°7 : SE DIVERSIFIER

 

Je ne pense pas que le podcast soit une fin en soi.
Un podcasteur n’est pas qu’un podcasteur.

Le podcasteur est auteur, créatif, curieux, ambassadeur, influenceur, engagé et il a mille autre possibilités de gagner sa vie en ayant comme point de départ, le support du podcast.

Il est d’ailleurs conseiller de ne pas miser que sur son podcast.
La diversification des projets et des supports permet d’accroitre sa notoriété et donc, à fortiori, son nombre d’écoutes.
– Collaborer avec des studios de podcasts et leur proposer des partenariats.
– Proposer des formations au podcast à des entreprises ou particuliers
– Proposer d’écrire pour des magazines/journaux
– Certains écrivent des livres à partir de leur podcast ( Valerie Tribes #lechiffon, Grégory Pouy #vlan, Victoire Tuaillon #lescouillessurlatable, france inter #une Histoire et Oli …)
– D’autres sont influnceurs sur instagram

Si vous avez les clés de ses 7 serrures, je vous garantis que votre podcast sera connu de l’écosystème, et vous avec.

Si c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures, en y ajoutant des tripes, votre podcast ne pourra que sortir du lot !

Et n’oubliez pas… vite, vite la clé !!!!!!!!!!!!!

Scroll to top